Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique et culturel de henricles

Le blog politique et culturel de henricles

C'est le blog de quelqu'un qui n'appartient à aucun parti politique mais qui pense que le simple citoyen peut s'emparer des questions politiques économiques et de société pour proposer ses réflexions etdonner son avis C'est également un blog littéraire et culturel où je place divers récits et oeuvres qui me concernent et ont un intérêt. notamment des récits de voyage et des tableaux d'amies peintres

Horreur et erreur

L’horreur ne justifie pas l’erreur

Leçons d’Afghanistan

Oui, il n’y a pas d’autre mot pour exprimer ce qu’on éprouve devant les exactions et crimes divers que l’État islamique fait subir. Je pense particulièrement aux femmes Yézidis réduites massivement en esclavage sexuel ! On souhaiterait que ces gens, au comportement abominable, soient rapidement mis hors d’état de nuire par une force puissante !

La « coalition », à laquelle notre aviation, hélas, participe, n’a aucunement les moyens d’abattre cette armée barbare soi-disant islamique !

N’importe qui regarde une carte et la dimension des territoires concernés comprend que pour mettre fin à l’État islamique, il faudrait une armée d’au moins 200 000 hommes, bien équipée, menée par des officiers qui connaissent le pays et surtout des hommes en qui les populations actuellement soumises de gré ou de force à l’État islamique, feraient confiance, ce qui veut dire une armée principalement dirigée par des Arabes majoritairement musulmans.

Or, l’armée irakienne, est ridiculement faible, désorganisée et certains de ses hommes se sentent probablement plus proches des combattants de Daech que des armées américaines qui ont provoqué, de fait la mise de leur pays à feu et à sang depuis des années. Les conseillers américains envoyés en Irak, ne sont pas aptes à former rapidement la force nécessaire pour vaincre Daech. C’est une évidence. Et les Occidentaux n’ont aucunement l’intention – heureusement !- d’envoyer des centaines de milliers d’hommes se battre en Irak et Syrie contre Daech.

Quant aux Turcs, la grande puissance économique et démographique régionale, ils sont dirigés actuellement par un parti et un homme qui mènent une politique « islamique » de moins en moins modérée et qui n’ont aucune envie de s’engager massivement aux côtés des Américains et surtout des Kurdes. Les dirigeants turcs ne veulent pas entendre parler d’une armée kurde unifiée et puissante qui pourrait aller vers un Kurdistan indépendant !

Alors nous sommes devant un scénario lamentable, comme en Irak avec Bush, comme en Afghanistan avec Bush et Obama, scénario d’une guerre qui va durer des années, qui va certes affaiblir Daech, mais pas l’éliminer, qui va accentuer par les divers bombardements et combats, la détresse, la ruine, de ces régions et porter la mort d’innocentes, « victimes collatérales », qui se compteront bientôt par milliers. Et de ces morts sortiront une fois encore un peu plus de haine de l’Occident et de nouveaux djihadistes !

Où en est l’Afghanistan d’aujourd’hui ?

Les Américains et leurs alliés y ont dépensé des milliards de dollars depuis des années et des années. Ils y ont envoyé des dizaines de milliers d’hommes avec des équipements lourds, ils y ont bombardé massivement, provoqué la mort de nombreux Afghans parfois pas plus talibans que vous et moi ! Pour quel résultat ?

Je me rappelle avoir lu il y a quelques mois, dans « Le Monde » un article d’un haut gradé de l’armée française, qui, fort de son expertise (un général sait tout de même mieux qu’un professeur retraité de base, comment évaluer une situation militaire n’est-ce pas ? ), affirmait qu’on était proche de la victoire, et moralisait contre ceux qui osaient critiquer l’action armée occidentale en Afghanistan ! La victoire… tu parles ! L’incapable !

Aujourd’hui, les Talibans contrôlent une très grande partie du pays, et même la capitale, Kaboul, surprotégée, défendue comme une forteresse assiégée, est le théâtre d’attentats menés par les Talibans.

Pardonnez-moi mais ce général est un imbécile et le petit prof de base qui est en train de rédiger, sait beaucoup mieux que lui que la guerre d’Afghanistan contre les Talibans est perdue, malgré les milliers de morts et les milliards de dollars !

Perdue ? Oui, même si les Américains, comme avec Daech en Irak, ont les moyens de les empêcher de se rendre tranquillement maîtres du pays et d’y imposer partout leur loi archaïque et obscurantiste ! Et la haine de l’Occident est encore montée de quelques crans !

Bravo les Occidentaux, une fois de plus vous avez aggravé la situation en pays musulman !

Et en Irak il en sera de même : la guerre contre Daech va durer et durer des années, les Américains vont continuer à y déverser des milliers de dollars et de bombes, leurs alliés participeront aussi à cette bêtise et la situation sera toujours pire dans cette région-martyre du Moyen-Orient.

On m’a reproché de toujours critiquer, comme souvent les intellectuels et ne pas proposer de solution positive ! C’est bien beau de critiquer mais que fallait-il faire ? Laisser Daech massacrer les Chrétiens et Yézidis sans réagir ? Laisser impunie la barbarie ?

D’abord remarquer que les bombardements occidentaux n’ont pas sauvé un seul Chrétien ni Yézidi et n’ont empêché aucune horreur jusqu’à maintenant. Donc ne pas me dire que le fameux « droit d’ingérence » a ici un sens puisqu’il est inopérant !

Je l’ai déjà écrit, l’intervention occidentale gêne Daech et l’empêche d’établir tranquillement sa domination partout mais Daech n’a pas reculé d’un pouce et l’horreur qu’il pratique est toujours la même ! Déstabiliser les criminels ne forme pas obstacle à leur action criminelle.

Alors que faire ?

Réfléchissons. Daech est une force extrémiste sunnite. La Syrie de Bachar El Assad est chiite soutenue par tous les Chiites. L’Iran est la grande puissance chiite. Et en Irak, les chiites sont puissants. L’Arabie saoudite et les autres principautés du Golfe, sunnites, sont suréquipés d’avions et systèmes de guerre moderne. Ils sont partagés entre leur satisfaction de voir une force sunnite (Daech) combattre les Chiites, leurs grands rivaux et la crainte que s’impose en Irak et Syrie une État islamique qui ferait ombrage à leur puissance.

Et il y a l’Égypte sunnite, la grande puissance arabe de plus de 80 millions d’habitants dont les dictateurs militaires ont une politique de soutien à un Islam moralisateur et traditionnaliste. L’Égypte a une armée puissante.

Dans ce monde arabo-musulman complexe et fier, il fallait ne pas se mêler de cette lutte qui ne menace directement aucun intérêt majeur occidental. Il ne fallait pas attaquer un Daech qui ne nous menaçait pas du tout. Il fallait laisser les puissances de la région face à Daech. Ces puissances ont largement les moyens militaires et démographiques pour contrer ces fanatiques cruels. Et elles auraient su comment agir !

Rappelons-le : personne n’a été « sauvé » par les bombardements occidentaux. Et Daech est toujours puissant, dominateur et menaçant et le restera longtemps malgré nos bombes et les conseillers américains. Et bien des femmes yézidis ou chrétiennes seront longtemps les esclaves sexuels de ces sombres brutes quelles que soient les tonnes de bombes qu’on déversera sur ces régions !

La situation catastrophique en Irak est la conséquence de la guerre criminelle menée par les Américains et George Bush est un criminel de guerre qui demeure et demeurera impuni.

Vous avez horreur des fanatiques de Daech, comme moi. N’avez-vous pas de sursaut contre les tortionnaires de la CIA ?

Henricles 16 décembre 2014

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article