Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique et culturel de henricles

Le blog politique et culturel de henricles

C'est le blog de quelqu'un qui n'appartient à aucun parti politique mais qui pense que le simple citoyen peut s'emparer des questions politiques économiques et de société pour proposer ses réflexions etdonner son avis C'est également un blog littéraire et culturel où je place divers récits et oeuvres qui me concernent et ont un intérêt. notamment des récits de voyage et des tableaux d'amies peintres

Printemps arabes, Islamisme et nous

   Bien sûr, nous aimerions que les autres peuples soient comme nous. Droits de l’homme, démocratie, égalité des sexes, laïcité, libertés fondamentales respectées. Encore que chez nous…

 Nous avons raison de croire en nos valeurs.

Et nous avons de la peine à accepter que ces voisins des pays arabes qui viennent avec courage de renverser des dictatures et retrouver leur liberté, votent pour des partis ou groupements qui menacent les libertés et l’égalité des citoyens, femmes ou hommes et refusent la laïcité.

Seulement nous oublions ainsi bien des choses.

D’abord que les autres peuples n’ont pas forcément envie d’être comme nous et surtout comme nous voudrions qu’ils soient. Et nous devons respecter leurs choix lorsqu’ils sont librement exprimés par le vote.

Ensuite, nous oublions facilement l’Histoire. L’avons-nous apprise d’ailleurs ? En 1918, il y a eu la chute de l’Empire Ottoman et à sa suite, le partage, entre les puissances européennes « chrétiennes » des dépouilles d’un empire, lui, « musulman ». Les « Chrétiens » ont alors placé la plus grande partie du monde arabo-musulman sous leur tutelle, sans évidemment lui demander son avis !

Une telle  humiliation, une telle défaite, n’étaient jamais arrivées depuis le Moyen-âge !

Depuis 1967, malgré de multiples résolutions des Nations Unies, les puissances « chrétiennes » ou « laïques » qui dominaient le monde, n’ont jamais, jamais, obtenu d’Israël que ce pays cesse d’opprimer les Arabes de Palestine et de s’opposer à la création d’un État palestinien ! Les accords succèdent aux accords, les déclarations des présidents américains condamnent la colonisation de la Cisjordanie, se prononcent en faveur d’un État palestinien mais rien n’y fait : au moment d’exiger quelque chose d’Israël, il n’y a plus personne ! Et il n’y a pas en vue le moindre État palestinien viable, libre ! Et les Occidentaux refusent même à ces Palestiniens à être reconnus aux Nations Unies ! Et une fois de plus, ils ne parleront pas d’une même voix et suivront peu ou prou  les Américains s’ils leur font les gros yeux !

Là encore, les Arabes, la plupart musulmans, sont tous les jours et gravement humiliés par les Occidentaux.

Et vous voudriez qu’ils entendent nos leçons de démocratie et laïcité ?

Et quelles sont les forces politiques organisées dans le monde arabe ? Il y avait et il y a encore (Syrie ; Yémen) des dictatures longtemps honorées, acceptées, soutenues par les Occidentaux et à côté, des forces laïques, démocrates, extrêmement minoritaires, divisées, coupées des masses populaires.

Dans la péninsule arabe, c’est pire : des régimes obscurantistes, « islamistes » rigides où les droits des femmes sont bafoués gravement, sont les meilleurs alliés des Occidentaux qui là-bas pétrole oblige, s’en accommodent très bien !

Les seules forces politiques organisées, efficaces, socialement proches de la population, soucieuses d’œuvres sociales, sont les partis et groupes islamistes. Tous ne sont pas, heureusement aussi extrémistes que les Talibans afghans, les Salafistes ou même les Frères musulmans. Mais tous veulent que les lois de leurs pays s’inspirent des textes de l’Islam. Et, c’est ce que nous pouvons le moins supporter, tous, de fait, adhèrent à une idéologie qui, sous prétexte de religion place les femmes sous la surveillance et la tutelle des hommes et leur dénie les même droits que ceux des hommes ! Ils n’acceptent pas non plus qu’une femme ou un homme se convertisse, ne respecte pas les obligations rituels de l’Islam et se marie avec un non musulman ! Tous ainsi, représentent une menace pour la  démocratie et, pour nous, un recul de l’humanité, de la civilisation. 

Et tous sont violemment anti israéliens et souvent anti américains : c’est lié et pas étonnant !

Henricles a de la peine à comprendre comment certains ont pu en douter : en Tunisie, en Égypte, en Syrie demain, au Yémen, en Libye, si celle-ci évite la guerre civile et la désagrégation, des élections libres porteront au pouvoir des Islamistes.  Il faut même penser qu’en Égypte, les Frères musulmans risquent de dominer. Les « amis » du président Sarkozy, dans la Libye à peine libérée, proclament déjà que la future constitution s’inspirera de la « charia », la Loi islamique !

Nous devrons respecter ces votes. Nous n’avons pas de leçons de démocratie à donner aux peuples du Proche-Orient que nous avons tant humiliés, bafoués et dont nous avons tranquillement accepté qu’ils subissent des dictatures. Au nom de la diplomatie ou des intérêts économiques, on ne disait jamais rien !

Si demain, et c’est tristement probable, les nouveaux pouvoirs islamistes, promulguent des lois contraignantes pour les femmes et les maintiennent ou les rétrogradent au rang de citoyennes de seconde zone, si demain, les adeptes des autres religions que l’Islam ou les laïcs, sont victimes de discrimination, opprimés, nous n’y pourrons rien sinon le déplorer et accueillir chez nous celles et ceux qui fuiront. Certes il faudra bien marquer notre forte réprobation si femmes ou minorités sont victimes des nouveaux régimes.  Mais en aucun cas nous avons un droit d’ingérence. D’ailleurs entendez-vous les protestations des Occidentaux sur la condition des femmes en Afghanistan, au Pakistan, au Bangladesh, en Inde et en…Chine ?

Et surtout nous devons faire confiance aux hommes et surtout aux femmes de ces pays pour secouer, quand elles le pourront, par eux-mêmes, elles-mêmes, le joug qu’on risque de leur imposer. Et les femmes musulmanes arabes ou non sont autant capables que les occidentales de se battre pour défendre leurs droits élémentaires. Et porter un voile, se couvrir, ne pas se mettre en bikini sur une plage, être pudique au-delà de ce que nous Occidentaux trouvons normal, ne veut pas dire accepter l’infériorité et la soumission. Cela peut simplement signifier un attachement à des traditions fortes. 

Oui, il va falloir nous habituer à vivre avec ces régimes. Espérer que les peuples ne se laisseront pas voler par des intégristes, au nom de l’Islam, une liberté chèrement acquise. Espérer également qu’Israël finira par comprendre que les peuples arabes redevenus maîtres de leur destin n’accepteront plus aussi facilement que les dictateurs corrompus, l’arrogance  et le mépris de cet État. Et qu’un président américain réélu, se décide enfin à exercer sur Israël les pressions qui permettraient de voir reconnus les droits des Palestiniens à un pays, un « home » ! Espérer tout cela mais sans illusion

Une page nouvelle s’écrit en ce moment au Proche-Orient et ce n’est pas nous qui l’écrivons ni ne devons la dicter !

A nous,  Européens, de nous y adapter. Et que l’Europe, à ce propos, comme à d’autres se décide enfin à parler d’une seule voix.

L’exemple que les Européens donnent depuis quelques mois au sujet de la crise de la  dette et de l’Euro ne nous incite pas à l’optimisme.

Dette et crise de l’Euro : c’est l’objet de la prochaine chronique.

Henricles.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Monie 28/10/2011 10:15


Ce sera "le pouvoir doux" prôné par Ségolène Royal, qui s'oppose totalement au "monstre doux" de Raffaele Simone.


henricles 28/10/2011 11:58



En effet !  


Plaisir de se retrouver avec qui a les mêmes idéaux et valeurs !



Monie 27/10/2011 15:48


C'est un beau discours humaniste que tu tiens là, Henricles, plein d'espoir au final. Car il s'adresse à la foi que nous avons en nous, la foi en l'homme, ou plutôt en la femme, car les révolutions
au Magreb ont montré le poids et la détermination des femmes arabes pour secouer le joug des dictatures.
En ce qui me concerne, aujourd'hui, après ces élections réussies en Tunisie, j'estime que l'on peut être optimiste. Il n'y a pas lieu d'avoir peur. Il y aura assurément ici ou là des tentatives de
reprises autoritaires du pouvoir par quelques extrémistes provocateurs, mais dans l'ensemble, je pense que les majorités (les jeunes notamment)ne se laisseront pas voler leur révolution. Que le
parti islamiste Ennahdha ait obtenu une majorité relative ne peut nous inquiéter. La société tunisienne est muslulmane et profondément croyante. Elle est également avisée. Elle saura endiguer ce
qui pourrait menacer une démocratie en fleur chèrement acquise. Avec intelligence, elle doit pouvoir combiner religion et laïcité pour le bien-vivre de tous. Les révolutions arabes sont parties de
Tunisie. C'est la Tunisie qui montrera la Voie aux autres nations, parce que c'est la nation la plus évoluée.


henricles 27/10/2011 17:53



En effet, chère Monique, il me semble important de ne jamais désespérer des capacités de femmes et hommes ! Et ici je crois que le salut, là cmme dans bien d'autres domaines, viendra par les
femmes ! 


Je crois que notre monde a de plus en plus besoin que des femmes prennet les commandes à côté des mâles !


Cette fois pour chez nous c'est raté ! Mais pour l'Islam il est sûr que le salut viendra par elles !Quand ?



Marie-Françoise Schmid 27/10/2011 13:49


Merci, cher Henriclès, de cet éclairage sur la montée en puissance de l'islamisme. Certes nous n'avons pas à intervenir dans ces pays...cependant on peut être horriblement déçu d'entendre un des
nouveaux responsables libyens annoncer froidement, et en dehors de tout mandat populaire, que la constitution aura pour base la charia.
La charia est fort différente du Coran, et l'islamisme n'est pas l'Islam.
Les tunisiennes s'en tireront je pense, car Bourghiba leur a redonné le sens de leur valeur féminine. Pour les autres, et singulièrement en Libye, notre intervention aura sans doute plus d'effets
négatifs que positifs. Khadafi était devenu une horrible caricature, et devait être éloigné du pouvoir. Son ignoble exécution, et les défilés indignes devant sa dépouille m'ont beaucoup choquée.
Mais je me souviens de son oeuvre passée, pour son pays et pour la condition féminine...Je ne suis pas sûre que la violente intrusion des occidentaux pour l'écarter ait été une chose
souhaitable.
Quant à l'aveuglement ahurissant d'Israël au sujet des palestiniens , il ne peut inspirer que l'indignation. Obama a été bien décevant à ce sujet!


henricles 27/10/2011 17:49



Bien d'accord  ! Une fois de plus !