Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique et culturel de henricles

Le blog politique et culturel de henricles

C'est le blog de quelqu'un qui n'appartient à aucun parti politique mais qui pense que le simple citoyen peut s'emparer des questions politiques économiques et de société pour proposer ses réflexions etdonner son avis C'est également un blog littéraire et culturel où je place divers récits et oeuvres qui me concernent et ont un intérêt. notamment des récits de voyage et des tableaux d'amies peintres

Macron, candidat de la finance et du MEDEM

 

Il est malhonnête, simplificateur, de présenter Macron comme le candidat du MEDEF et de la finance. Pourquoi ?

Le Medef est une institution qui a des intérêts et des mandants : un grand nombre de patrons de grandes et moyennes entreprises. Le MEDEF préférait le candidat Fillon et bien des patrons avaient parlé en faveur de celui-ci et non de Macron ! Évidemment aujourd’hui, devant le programme dangereux de MLP ils appellent à voter Macron, c’est bien normal, comme la CFDT l’appelle aussi et de très nombreux prix Nobel d’économie et tant et tant d’autres !

La « Finance » cela ne veut pas dire grand-chose. Il y a de nombreux organismes financiers qui ont des intérêts divergents, sont concurrents.

Que Macron ne soit pas un adversaire des systèmes financiers et ne prévoie pas de diminuer leur influence, c’est, selon moi, un des points faibles de son programme ! Cela dit, il compte bien lutter contre les paradis fiscaux et obtenir des banques françaises qu’elles les quittent ! En plus, je pense que, dans la France seule, lutter contre la domination d’une  « finance » sans frein est presque impossible et risqué : lutter contre les financiers et spéculateurs chez nous, s’ils respectent les lois, serait faire partir les capitaux et les investissements ailleurs en Europe sous des cieux plus favorables ! Macron sait très bien que pour lutter réellement contre une finance débridée il faut des mesures prises ensemble par les Européens unis.

 

Il n’y a pas un «candidat du MEDEF » qui serait Macron et qui voudrait démanteler le Droit du travail ! C’est un mensonge.

La « Loi Travail » tant et tant combattue par la CGT et d’autres a été largement approuvée par la CFDT devenue le premier syndicat des salariés du privé dont la direction n’a pas été désavouée par sa base ! On ne peut tout de même pas accuser la CFDT de vouloir démanteler le Droit du travail !

En fait ce que souhaite Macron à propos de ce Droit du travail n’est pas  destiné à favoriser les multinationales ou autres grandes entreprises, qui ont des services juridiques étoffés et s’accommodent très bien des accords qu’elles passent avec les syndicats.

Macron veut au contraire, aider les dizaines de milliers de petits patrons, industriels, artisans, commerçants qui se heurtent à une complexité décourageante des règles de ce Code du travail et qui sont obligés d’appliquer des choses décidées à Paris par des accords discutés entre « partenaires sociaux » comme on dit c’est-à-dire le plus souvent des permanents patronaux et syndicaux (voilà une des raisons inavouées de l’opposition virulente de la CGT et de F.O.; les responsables nationaux des syndicats ont peur de perdre les pouvoirs et avantages liés, si les négociations se font loin d’eux mais au plus près de salariés, à la base !). Conserver les lois fondamentales sur les conditions de travail notamment la durée légale du travail, donc ne rien démanteler contrairement à une propagande mensongère, mais ensuite confier la négociation aux salariés et aux chefs d’entreprise au plan local ou aux branches professionnelles, avec présence syndicale évidemment ! Voilà, selon Macron un moyen efficace de permettre le développement de l’emploi si il est, de plus, encouragé par les dépenses d’investissement envisagées et les baisses de charges ! 

Macron pense que libérer les initiatives, encourager l’innovation, faciliter la création et la vie des entrepreneurs ici sur le territoire, est un des moyens les plus efficaces pour développer l’emploi et faire reculer le chômage. Par exemple supprimer le RSI qui est un cauchemar pour de nombreux artisans et petits commerçants est encore une mesure destinée à favoriser l’emploi. Permettre aux chefs d’entreprise, aux entrepreneurs qui n’ont pas réussi de bénéficier eux aussi du chômage, c’est encourager les gens à se lancer dans la création d’une entreprise en sachant que si cela ne marche pas  ils auront un filet de sécurité !

Contrairement à ce que certains prétendent, - en fait ils mentent ou n’ont pas lu ou pas écouté Macron ! -  Macron ne veut pas diminuer les droits au chômage mais les contrôler et …les augmenter en les accordant à des catégories qui n’y ont pas droit !

Macron pense qu’on a besoin d’entreprises prospères ! Et il a bien évidemment raison !

Seuls des démagogues, des vieux communistes ou de jeunes naïfs (soyons indulgents pour ceux-là : il est heureux qu’à leur âge ils ne se résignent pas au « désordre établi » !) qui croient encore que l’entreprise est seulement le lieu de l’exploitation peuvent contester cela. L’entreprise est hélas souvent encore lieu d’exploitation mais c’est d’abord le lieu de la production des richesses. Sans entreprises prospères ni production ni emploi !

 

Je ne dis pas que  le programme de Macron est un programme qui me convient à 80 % ou 100 % mais je dis que ce n’est pas un programme de « classe » contre les salariés et les pauvres ! C’est seulement le programme de quelqu’un qui veut une transformation en profondeur du système politique et d’importantes réformes. Bien évidemment Macron ne propose pas une rupture brutale avec l’économie de marché ni avec le système économique en place. De ce point de vue-là on a parfaitement le droit de le critiquer, de ne pas vouloir y adhérer, de souhaiter ardemment un autre programme qui soit contre le capitalisme actuel.

Mais cela ne donne pas le droit d’insulter Macron en l’accusant  de s’être mis au service du patronat et des financiers alors qu’il veut mettre son ambition au service de son pays.

De plus jusqu’à maintenant je n’ai jamais lu de programme de rupture avec le système capitaliste dominant qui soit à la fois convaincant, sérieux et réalisable. Il est encore à bâtir ! L’alternative à un  capitalisme dominé par des financiers à la recherche surtout du profit maximum, doit pouvoir se trouver, mais s’il y a des propositions,  il n’y a pas de projet complet crédible tout prêt et pas non plus de stratégie précise pour mettre en œuvre un tel changement

Au boulot ! Et pourquoi pas ne pas tenter de le bâtir avec aussi les milliers, dizaines de milliers de gens qui se sont engagés avec Macron ? Macron n’est pas seul  et a réussi l’exploit, lui, inconnu il y a trois ans, novice en politique,   de mobiliser en quelques mois des citoyens soucieux d’un renouvellement profond de notre vie politique et d’une société tournée vers un avenir meilleur à construire ensemble, à laquelle on redonne espoir !

Supprimer la taxe d’habitation pour 80% des gens c’est une mesure courageuse vu que cet impôt est le plus injuste et le plus  antisocial. Les Parisiens aisés ne paient qu’une taxe d’habitation légère alors que les employés et ouvriers stéphanois et tant d’autres  paient une taxe élevée.

Dans le programme de Macron il y a  des mesures pour l’environnement telles qu’un Cohn Bendit, fondateur du parti Europe Écologie Les Verts a apporté son plein soutien à Macron avec bien d’autres écolos. Mais, en effet, c’est regrettable, il ne propose pas de changement du paradigme de développement économique. Il faut continuer les mobilisations et réflexions à ce sujet

L’ex-ministre des finances de Grèce, de Tsipras, proche de « nuit debout », critique du programme de Macron a  écrit dans le Monde qu’il apportait son plein soutien au vote Macron parce que Macron avait été le seul, contre Hollande, à s’opposer au plan d’austérité imposé aux Grecs !

 

Certains articles, montrent qu’il existe encore malheureusement des gens qui réagissent à coup de slogans simplificateurs et ont des réflexes conditionnés tel que celui-ci, qui est horrible : Macron a osé travailler pour Rothschild, le symbole de la finance sans âme, de la « finance juive apatride » disaient à l’époque des gens de gauche et des gens de droite, donc Macron est au service de la finance ! CQFD ! Quelle vilenie !

Ne pas tout faire pour que l’écart de voix entre MLP et Macron soit le plus important possible en faveur de Macron, ne pas voter pour lui dimanche ce n’est pas seulement une erreur, c’est une faute envers notre société française et même envers l’Europe ! Mélenchon est gravement fautif de ne pas avoir demandé à ses électeurs de voter pour Macron !

Une large victoire de Macron dimanche et ensuite aux législatives est un moyen d’améliorer la situation, de faire peut-être, à terme, baisser le chômage, de diminuer le nombre de ceux qui sont révoltés ou en colère donc de  mettre un frein à la montée du  Front National.

Laisser MLP avoir un fort pourcentage, serait grave ensuite pour l’élection des députés !

Imaginer une assemblée avec quelque soixante à 60 à cent-vingt députés FN me fait déjà honte !

 

Henricles le 3 mai 2017 Texte écrit avant le débat télévisé du 3 mai

 

P.S. Reprocher à Macron d’avoir réuni des amis dans une brasserie connue des intellectuels et artistes célèbres comme un Sartre, un Picasso et d’autres qui l’ont fréquentée, c’est mesquin ! Pourquoi n’aurait-il pas été heureux d’être arrivé en tête alors que quelques mois auparavant on se moquait de ses prétentions ? Et pourquoi lui reprocher de fêter cette première victoire avec quelques proches ? Cette critique dépasse mon imagination !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monie 05/05/2017 08:31

Tout ce que tu écris me convient parfaitement. Mais quel dommage que ton article date d'avant le débat du 3. J'aurais aimé qu'il atténue encore la colère que je ressens depuis mercredi soir... Clodie parle de "chance ...de pouvoir l'ouvrir grande"....en France, moi j'ai honte qu'un débat de second tour puisse avoir été ainsi saccagé par une candidate de bas niveau ! Je croise les doigts pour que beaucoup de Français indécis réagissent et votent Macron, notamment pour toutes les raisons que tu expliques si bien. Merci Henri.

Henri Dravet 05/05/2017 08:37

Merci Monie ! Débat honteux en effet ! Mais pourquoi s'étonner : on connaît l'extrême-droite et de plus cette violence était le reflet de sa hargne de se savoir ...battue ! Puisqu'elle le sait !

clodie 04/05/2017 17:33

Parfaitement d'accord avec toi. Depuis mon retour en France, je suis affligée d'entendre de nombreuses personnes autour de moi dire qu'ils n'iront pas voter dimanche, ou qu'ils iront voter blanc. C'est à croire que pendant mes années d'Espagne, les français ont eu un gouvernement de fascistes, puisque l'un et l'autre se valent ?!
Décidément, tous ceux-ci devraient aller faire un tour ailleurs pour connaître la chance qu'ils ont de pouvoir l'ouvrir grande et énoncer des ... imbécilités sans nom !

Henri Dravet 04/05/2017 18:17

Merci Clodie !
Bises