Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique et culturel de henricles

Le blog politique et culturel de henricles

C'est le blog de quelqu'un qui n'appartient à aucun parti politique mais qui pense que le simple citoyen peut s'emparer des questions politiques économiques et de société pour proposer ses réflexions etdonner son avis C'est également un blog littéraire et culturel où je place divers récits et oeuvres qui me concernent et ont un intérêt. notamment des récits de voyage et des tableaux d'amies peintres

Crimes, criminels et politiciens

 

En Avril 20… à Nice, un massacre a eu  lieu dans un quartier chaud ! Ce fut particulièrement sauvage : plus de 12 hommes et jeunes gens mineurs, ont été tués, d’abord blessés délibérément par armes à feu, ils ont ensuite été achevés par décapitation, découpage pourrait-on écrire, à coup de couteaux. Les policiers et personnes du Parquet venus constater les faits ont été particulièrement horrifiés et, sur place, le substitut du procureur, a déclaré que jamais au cours de sa carrière il n’avait vu un tel spectacle.

Policiers et Parquet ont vite compris qu’il s’agissait d’un terrible règlement de comptes entre factions opposées du grand banditisme qui sévit aussi bien sur la Côte qu’à Marseille, à Lyon ou à Paris. Prostitution de bas niveau et de luxe, drogue aussi bien les plus simples que les plus dures, racket, enlèvements crapuleux, attaques de fourgons blindés : peu de  choses échappent au contrôle qu’exerce ces deux bandes rivales sur les aspects les plus fructueux de la délinquance. Le blanchiment d’argent sale et notamment celui qui provient de la fraude fiscale est aussi une de leurs activités très importantes.

 Le 20 avril, monsieur De B… un des diplomates français les plus prestigieux qui joue un rôle de premier plan dans l’activité diplomatique de la France au sein des la commission des Nations Unies pour les droits humains et qui a rang d’ambassadeur de France, a publié un article en première page du Figaro.

Avec force et clarté, Monsieur l’ambassadeur, accuse les membres du  gouvernement, un grand nombre de députés, et des présidents de conseils régionaux, d’avoir été achetés par les patrons du grand banditisme, d’être leurs complices. En conséquence, les principaux dirigeants politiques de notre pays sont, de fait, selon lui, impuissants contre cette délinquance puisqu’ils en sont les otages !

Cet article est une bombe ! On se demande sous quelle forme les dirigeants mis ainsi en cause vont répondre à cette attaque frontale dans un des journaux les plus importants du pays. E ce qui va arriver à ce haut fonctionnaire très estimé, réputé pour sa compétence et son honnêteté.

 

Rassurez-vous, une telle accusation dans un tel  article par un haut serviteur de l’État contre les dirigeants politique est impensable en France !

Par contre, c’est exactement ce qui vient d’arriver au Brésil à ma grande stupéfaction !

 

Il y a eu plusieurs massacres horribles dans des prisons du pays à la suite de règlements de compte entre les deux principales organisations criminelles du pays qui contrôlent aussi la plupart des prisons !

 

Le samedi 14 janvier 2017, dans un des journaux les plus prestigieux du pays, en première page, un des diplomates les plus importants du Brésil, Paulo Sergío Pinheiro a été interviewé !  Lisez un peu ci-dessous.

 

  La réaction des autorités brésiliennes aux massacres qui ont eu lieu dans les prisons de l’État d’Amazonas et du Roraima qui laissèrent un total de 87 morts, rend évidente la complicité entre l’État brésilien et les organisations criminelles. Pour le diplomate, les déclarations diverses du président de la République, de son ministre de la Justice, du gouverneur de l’Amazonie et du secrétaire national de la Jeunesse, révèlent qu’il y a un État contaminé par la corruption et qu’il y a des accords non écrits entre les factions criminelles et l’État !

Pour ce diplomate, des gouverneurs d’État, des parlementaires, des dirigeants de l’État fédéral, ont été achetés par les organisations criminelles.

 

On a donc lu ça, que j’ai résumé rapidement, dans la Folha de São Paulo, du 14 janvier 2017 !

Croyez-vous que le gouvernement ait porté plainte en diffamation ? Que le diplomate ait été sanctionné ? Que le Président de la République ou un gouverneur ait eu à s’expliquer ou ait contre-attaqué ?

Rien ne s’est passé ! Rien ne se passe ! Rien ne se passera !

Au Brésil on peut ainsi proférer des accusations aussi graves en toute impunité, même lorsqu’on est haut fonctionnaire au service de l’État !

On me dit que la corruption du monde politique est telle que tout le monde le sait : les choses continuent, la corruption la plus grave, la plus inacceptable, révolte et dégoûte la population mais rien ne change !

Comme me l’a écrit une amie brésilienne que j’interrogeais à ce sujet, « pourquoi cet ambassadeur serait-il sanctionné puisqu’il dit la vérité » ?

 

Hier 19 janvier, le juge de la Cour Suprême (Supremo Tribunal federal) chargé de l’opération « lava jato » qui cherche à juger les responsables du plus grand scandale de corruption du pays, est mort dans l’accident du petit avion privé qui le menait à Paraty.

Ce juge était sur le point d’analyser ce que 77 accusés prêts à collaborer avec la Justice à propos de ce scandale allaient révéler ! De quoi faire trembler les dirigeants du plus haut niveau politique !

Le juge avait déjà reçu de nombreuses menaces de mort.

Peu de Brésiliens croient à un « accident » à quelques jours de ces révélations dangereuses pour beaucoup y compris la présidence et son entourage politique !

 

L’État brésilien dirigé par une bande de voleurs et criminels ! Nombreux sont les Brésiliens à le penser, avec dégoût ou tristesse et tout laisse penser que, hélas, ils ont raison : les derniers événements semblent bien le confirmer !

 

Henricles le 20 janvier 2017

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article