Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique et culturel de henricles

Le blog politique et culturel de henricles

C'est le blog de quelqu'un qui n'appartient à aucun parti politique mais qui pense que le simple citoyen peut s'emparer des questions politiques économiques et de société pour proposer ses réflexions etdonner son avis C'est également un blog littéraire et culturel où je place divers récits et oeuvres qui me concernent et ont un intérêt. notamment des récits de voyage et des tableaux d'amies peintres

Demain l'humanité. Résumé

Demain l’humanité ? Geneviève Azam ; Hannah Arendt ; Pape François.

(Résumé de l’article ci-contre et ci-dessous publié en deux parties)

Trois auteurs très différents. Hannah Arendt, (1906 / 1975) la philosophe, allemande puis américaine, brillante et non conformiste, Geneviève Azam, économiste à l’Université de Toulouse et le Pape François, chef de l’église catholique, tous les trois se rejoignent et sont ci-dessous, largement cités, comme auteurs qui nous interpellent, nous bouleversent mais aussi nous invitent à garder foi en notre espèce humaine.

Nous interpellent ?

Oui, nous, les hommes et femmes de cette époque où la crise écologique provoquée par notre mode de développement atteint des proportions dangereuses. L’homme, « l’homo faber » comme le montre Hannah Arendt, a imposé ses normes de comportement à toutes les espèces végétales ou animales et elles sont destructrices : tout dans la nature est ramené au rang de moyens que l’homme utilise, en maitre tout-puissant et souverain pour fabriquer ce qu’il veut comme il le veut.

Nous bouleversent ?

Le paradigme technologique unidimensionnel, comme dit le pape, a conduit à un monde où la technique prétend réparer, créer par l’intelligence artificielle, par des implants de puces électroniques, un monde où la limite entre l’homme et la machine disparaitrait et où on aurait une nouvelle humanité grâce à la bio-génétique et la bio-ingénierie. Ainsi, par exemple, les femmes seraient « libérées » de leur assignation à la maternité par le moyen des utérus artificiels et on supprimerait la naissance remplacée par la fabrication des nouveaux êtres ! Nombreux sont dans la Silicon Valley et pas seulement là, dans les grandes firmes de l’Internet, les « tranhumanistes » qui travaillent sur les cyborg, ces êtres qui seront des mix d’hommes et de machines. Plus aucune limite, puisque la technique suppléera aux inconvénients du changement climatique de même qu’elle permettra de produire ce que la nature ne peut plus offrir en quantité suffisante pour satisfaire notre insatiabilité.

Nous invitent à garder foi en notre espèce humaine ?

Oui, Hannah Arendt rappelle que rien ne peut remplacer la naissance. Elle n’est pas seulement reproduction biologique de l’espèce humaine, elle est chaque fois ouverture du temps, promesse de renouvellement.

Et les preuves sont nombreuses de l’action de tous ceux qui refusent un monde commandé, orienté uniquement par la froide rationalité technique ordonnée au profit de la minorité dominante et riche.

Geneviève Azam montre que partout dans le monde des initiatives, des protestations, des réalisations locales de petits groupes manifestent une volonté de rompre avec les impasses de la toute-puissance et d’accepter les limites liées à notre fragilité d’êtres humains qui, comme le dit le pape François, sont en charge de prendre soin de la terre à eux confiée et non de l’exploiter, en user et abuser sans retenue.

Et ce sont les signes nombreux, de cette mise en marche vers une humanité à la fois réconciliée avec elle-même, avec la nature et les êtres qui la peuplent.

Henricles 24 septembre 2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article