Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique et culturel de henricles

Le blog politique et culturel de henricles

C'est le blog de quelqu'un qui n'appartient à aucun parti politique mais qui pense que le simple citoyen peut s'emparer des questions politiques économiques et de société pour proposer ses réflexions etdonner son avis C'est également un blog littéraire et culturel où je place divers récits et oeuvres qui me concernent et ont un intérêt. notamment des récits de voyage et des tableaux d'amies peintres

L'Europe. Hollande, homme d'État ou apparatchik ?

Encore l’Europe. F.Hollande : Homme d’État ou simple apparatchik?

On le sait, le succès du « non » au referendum de 2005 avait traumatisé François Hollande. Premier secrétaire du parti, il avait été désavoué par une forte minorité de militants qui contrairement à la discipline majoritaire, avaient fait campagne pour le « non » ! Et les Français avaient rejeté ce « traité constitutionnel » donnant a posteriori un satisfecit à ces socialistes dissidents.

Cette victoire du « non » fut un grave et durable échec de la marche vers une plus grande unité de l’Europe. Cela s’accompagna d’un recul important du rôle de la France dans l’Union Européenne. Ceux qui disent le contraire se trompent lourdement. C’est depuis ces «non» français et hollandais que ne cessent de progresser les forces, partis et politiciens hostiles à cette Union, qui veulent moins d’Europe et plus de « nation ». Depuis ce « non » il n’y a pas eu d’avancée dans la construction de l’Europe. On en est arrivé à la situation d’aujourd’hui où le Royaume-Uni se met à exercer un chantage sur ses partenaires européens dans l’espoir de vider la construction européenne de tout ce qui se ressemble à une délégation de souveraineté.

Au nom d’un juste combat contre une Europe trop bureaucratique, trop libérale, pas assez démocratique ni sociale, les partisans du « non » avaient pris alors l’énorme responsabilité de rouvrir en grand la boîte de Pandore des égoïsmes nationaux et du repliement frileux sur une illusoire souveraineté nationale. On ne saurait assez le répéter, il n’y a plus de vraie souveraineté nationale depuis 1945 : les États-Unis d’Amérique sont les seuls vrais souverains de l’Occident. Seuls ils ont la puissance économique, militaire, monétaire et idéologique. Les autres à côté, désunis, éparpillés sont des nains. Unis ils seraient un géant

Et cette défaite du « oui » a marqué Hollande durablement. Il a vécu dans la hantise de la scission de son parti, rampe de lancement de ses ambitions présidentielles et a mis un couvercle bien fermé sur le problème de l’Europe. Il n’était pas question pour lui de remettre sur le tapis le sujet de l’avancée vers une Europe plus fédérale comme cela avait pourtant été l’objectif de ces socialistes qui se trouvaient comme lui dans la mouvance de Jacques Delors. Alors que Ségolène Royal en campagne, n’hésitait pas à se référer aux futurs « États-Unis d’Europe », on n’a jamais entendu la moindre allusion à ça chez Hollande.

Hollande, homme d’État, devrait saisir la seule chance de mettre la zone Euro à l’abri d’une crise grave, la seule chance d’une France forte dans une alliance toujours plus étroite avec l’Allemagne son principal partenaire, la seule chance de pouvoir avec l’Allemagne convaincre les autres membres de l’Union de prendre une certaine autonomie par rapport aux USA. Hollande homme d’État, dépasserait ses craintes de division de son parti, entamerait avec de nombreux partenaires, une campagne politique au meilleur sens du terme, pour convaincre une opinion peureuse et craintive, qu’il n’a y aucun avenir pour les citoyens de notre pays en dehors d’une marche courageuse vers une Europe avec un seule politique budgétaire et fiscale, une seule politique économique, demain une seule politique étrangère et de défense nationale. En commençant avec les pays de la Zone Euro

Les Allemands n’attendent que les Français pour aller plus avant ! Mais ceux-ci bloquent par peur, frilosité, calcul politicien franco-français !

Voilà ce qu’engagerait un Hollande vrai homme d’État qui se montrerait ainsi capable de se hisser au niveau de l’Histoire et ne pas rester cet apparatchik, voyageur de commerce de Dassault et supplétif de l’Armée américaine !

Henricles. Le 31 mai 2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

clodie 31/05/2015 17:11

Je partage ton analyse et je compte sur Hollande pour avancer sur le fond avant la fin de son mandat.

henricles 31/05/2015 18:12

Merci chère Clodie ! Croisons les doigts !