Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique et culturel de henricles

Le blog politique et culturel de henricles

C'est le blog de quelqu'un qui n'appartient à aucun parti politique mais qui pense que le simple citoyen peut s'emparer des questions politiques économiques et de société pour proposer ses réflexions etdonner son avis C'est également un blog littéraire et culturel où je place divers récits et oeuvres qui me concernent et ont un intérêt. notamment des récits de voyage et des tableaux d'amies peintres

Pourquoi tant d'indifférence ?

L’aviation française, aidée par les Américains sans lesquels elle n’avait pas les moyens de son action, relayée bientôt par celle de l’OTAN, a abattu le régime de Kadhafi, a ainsi livré ce pays à l’anarchie et permis en même temps que des milliers d’armes soient mises, de fait, à disposition des groupes islamistes qui sévissent au Sahara et au Sahel. Là où Kadhafi maintenait l’ordre de sa poigne cruelle, aujourd’hui règnent ici ou là les Islamistes les plus radicaux qui ont le champ libre ! Bravo Sarko. !

Cette intervention qui s’avère avoir été une très grave erreur a été décidée souverainement par le seul Président Sarkozy.Qui m’expliquera pourquoi personne ne le lui reproche publiquement aujourd’hui ? Comment est-il possible qu’un homme qui a pris une décision aussi catastrophique ose prétendre à nouveau présider notre pays et que personne ne semble y trouver à redire ?

L’armée française, très affaiblie par les restrictions budgétaires, est intervenue au Mali et y est toujours présente. L’armée française, est intervenue en République centrafricaine et y est encore. L’armée française en ce moment déploie dans les immensités du Sahara et du Sahel, des forces importantes, ridicules eu égard à la superficie de la zone à surveiller, mais néanmoins puissantes et coûteuses. Ce déploiement a été décidé par le président, le ministre de la Défense et l’État-major, sans que le moindre débat au Parlement et dans l’opinion ait été jugé utile !

L’aviation française, à la remorque de la décision américaine, bombarde en Irak avec 4 ou 5 avions basés à Abu-Dhabi ou ailleurs. Cela coûte très cher, cette force est là aussi ridicule eu égard à la puissance de feu des forces américaines engagées dans cette opération décidée souverainement par les seuls Américains sans la moindre concertation avec leurs alliés.

Tout cela pose de nombreuses questions.

Où est l’Union européenne ? Si réellement, par ces opérations, Français et Américains luttent contre un danger terroriste grave, comment se fait-il que les Allemands, les Italiens, les Espagnols, les Polonais et les autres Européens ne soient pas mobilisés et assistent passivement à cette lutte « vitale » pour eux comme pour nous et tout l’Occident ? Expliquez-moi !

Où est le minimum de démocratie lorsque des interventions aussi nombreuses, coûteuses et à terme dangereuses, sont décidées par un homme seul sans aucun débat et dans l’apparente indifférence de ces parlementaires par ailleurs prompts à critiquer l’exécutif ? A quoi servent-ils ces parlementaires s’ils n’ont même pas à être informés des guerres que nous menons, puisqu’il s’agit de guerres, ne nous cachons pas la face, même si ce sont des guerres de type nouveau ?

Serait-elle « sacrée » notre politique militaire ? Serait-elle définitivement l’apanage réservé d’un monarque seul maître, même si ses décisions s’avèrent nuisibles, coûteuses, dangereuses ? Les armes qui ont tué nos soldats au Mali viennent des arsenaux de Kadhafi : merci Sarkozy !

Tout cela ravive en moi des souvenirs amers. Pendant les années de la guerre d’Algérie, c’est nous les adolescents de 18/20 ans, contre les adultes, les gens sérieux, les prétendus patriotes bons Français, les gens importants, ministres ou notables, bourgeois « nationaux », c’est nous qui avions raison, c’est nous qui voyions mieux que tous ces gens soi-disant responsables, c’est nous qui avions compris que le temps de la colonisation était terminé et qu’il fallait en finir !

Et on nous traitait de mauvais Français et de jeunes excités qui ne savaient pas : eux les gens importants, savaient n’est-ce pas ? Ils niaient la torture et les exactions et nous accusaient de porter atteinte à l’honneur de l’armée alors que, contre tous ou presque c’était nous qui défendions cet honneur! Et eux, comme ceux d’aujourd’hui, ils savaient quelle était la bonne stratégie ! De quoi nous mêlions-nous nous les petits, les sans grades ? Et Aujourd’hui, Henricles pour qui te prends-tu alors que les grands chefs de l’armée, les présidents et autres ministres sont à la manœuvre ?

Aujourd’hui les gens importants savent-ils comme au temps de la guerre d’Algérie ?

Non Ils se trompent et nous trompent gravement.

Amis, secouez votre indifférence !

Nous devons nous attendre, hélas, à un ou plusieurs attentats de « djihadistes », de jeunes convertis excités, en vengeance de nos interventions, dans quelques jours, quelques semaines ou quelques mois !

Puissè-je me tromper sur ce dernier paragraphe ! J’en serais heureux !

Henricles 4 novembre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

M.F.Schmid 04/11/2014 16:34

Vous dites mot pour mot ce que j'ai ressenti à 20 ans, ayant lu le livre (interdit d'ailleurs à l'époque) d'Henri Alleg. Vous dites mot pour mot ce que je pense aujourd'hui en observant ces actions guerrières, décidées à la légère, dans un état d'esprit brutal, dominateur, colonialiste.
Que faire?
D.Cohn-Bendit a très bien résumé la faiblesse européenne dans une récente interview. Lui s'est retiré de la politique. Dommage, il en faudrait des centaines comme lui!
Pour Sarko, il me semble qu'il traîne tant de casseroles que son élection est bien compromise!

henricles 04/11/2014 18:38

Bonheur de sentir cet accord ! Merci