Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique et culturel de henricles

Le blog politique et culturel de henricles

C'est le blog de quelqu'un qui n'appartient à aucun parti politique mais qui pense que le simple citoyen peut s'emparer des questions politiques économiques et de société pour proposer ses réflexions etdonner son avis C'est également un blog littéraire et culturel où je place divers récits et oeuvres qui me concernent et ont un intérêt. notamment des récits de voyage et des tableaux d'amies peintres

Fuir Compostelle

C’est la mode ! Combien sont-ils à aller « faire » Compostelle, qui en trois fois à partir du Puy, qui en 10 fois ? Qui à partir de Vézelay, un autre, à partir de Cluny ? On « fait » Compostelle comme d’autres « font » le Népal ou la Cappadoce en Turquie ! C’est la mode aussi !

Je fuis tous ces engouements moutonniers ! Je me refuse à participer à ce grand remuement de foules sur un chemin qui va d’une église à une autre cha pelle, où, du moins une fois atteint le but, marchands du temple, bougies et images pieuses, statues de la Vierge et de Saint Jacques abondent, alors que la plupart des dits « pélerins » ne sont pas dans une démarche particulièrement chrétienne et que même certains, qui font fi de plus de huit siècles d’Histoire, osent dénier tout caractère religieux à ce parcours !

Amis randonneurs vous ne « ferez » pas Compostelle ! On ne vous a pas attendus pour ça : les chemins de Compostelle ont été tracés depuis au moins 800 ans par des gens qui marchaient et priaient, qui priaient et marchaient, cherchaient à se faire pardonner leurs péchés, en quête du salut de leur âme !

Pour moi la randonnée est une plongée dans la nature, la vraie, le silence, le calme, loin de l’agitation des foules et du bruit des routes et moteurs et l’arrivée le soir au gîte ou sous la tente doit rester à l’unisson !

Allons randonner dans le Haut-Doubs, sur les rives de la Loue en parcourant de splendides forêts de hêtres où comme le dit le poète, « la nature est un temple où de vivants piliers laissent parfois sortir de confuses paroles. L’homme y passe à travers des forêts de symboles qui l’observent avec des regards familiers » (Baudelaire)

Ou partons sur les plateaux de la Sainte Baume entre Aubagne et Toulon, où une nature rude, quasi désertique nous offre des échappées grandioses, au loin sur la Grande Bleue, la Méditerranée.

Prenons notre sac à dos et pendant trois jours au fond du Queyras, arpentons les pentes du mont Viso, pour en faire le tour, dans un monde minéral où même en plein été nous pourrons glisser sur de grands névés.

Ou tout simplement, c’est tout près d’ici, allons faire le tour du Mézenc ou celui du Meygal en Haute-Loire

Non, je ne marcherai pas avec vous sur les chemins de Compostelle de même que je n’achèterai pas chez Décathlon ses grands bâtons au bout de fer pointu qui dit-on aident à marcher avec moins de fatigue ! Pourquoi donc voulez-vous marcher plus vite ? La randonnée, pour vous, serait-elle performance ? Oui ? Alors je ne viendrai pas avec vous. Pour moi la marche, parfois même rapide, n’est que gratuité, détente, méditation sereine et si j’ai des bâtons je ne pourrai plus prendre de temps en temps la main de ma femme, je ne pourrai plus montrer facilement en tendant le bras, l’oiseau qui vient de s’envoler ou le sommet enneigé qui trône au loin. Et après la pause, à coup sûr, j’oublierai de reprendre ces couteuses béquilles !

Croyez-vous qu’à Compostelle, Campus stellae, il soit encore possible la nuit de tourner son regard vers le champ des étoiles ?

Au sommet de la Sainte Baume, du Mézenc ou sur les pentes du Mont Viso aucune lumière ne s’y opposera !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

denise 16/02/2014 12:22

j'ignore si aller au Népal est à la mode comme tu le dis , mais j'y retournerai avec un grand plaisir
C'est un très beau pays, marqué par des religions diverses (indouhisme, bouddhisme) ; les népalis sont d'une gentillesse que je n'ai pas rencontrée ailleurs, et assister aux prières dans un monastère bouddhiste est une expérience assez exceptionnelle
Denise

henricles 16/02/2014 16:33

Merci de ce commentaire ! je respecte tout-à- fait ce choix même si ce n'est pas le mien !
Amitié

henricles 16/02/2014 16:32

Merci

Monie 16/02/2014 10:57

A te lire, j'ai éprouvé le même plaisir que Marie-Françoise et Patricia. Et je repense à ce livre de Jean-Christophe Rufin ("Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi") qui m'a beaucoup plu. C'est peut-être à lui que tu te réfères, en égratignant les pèlerins modernes à l'"engouement moutonnier"... Tu as sans doute raison. Notre Académicien, quoi qu'il en dise, a satisfait également à la mode.
n'Après tout, quelle importance ? L'essentiel n'est-il pas le bonheur de la marche ? Peu importe le lieu géographique, la Haute Route pyrénéenne, les plateaux de la Sainte Baume, les pentes du mont Viro, le Col de Saint-Pierre ou la Corniche des Cévennes... Rufin écrit : "Le Chemin est une alchimie du temps sur l'âme". Enlevons la majuscule : tout chemin, toute randonnée, toute immersion dans la nature, n'exerce-t-il pas sa magie lénifiante ?

M.F.Schmid 15/02/2014 12:52

Très beau, très juste, et en accord profond avec ce que j'ai deviné de votre nature exigeante et de votre désir de vérité.

Patricia 16/02/2014 17:06

Jamais partie..j'aime cette liberté de ton, même si je ne suis pas toujours d'accord (politiquement) !! .. bonne chance dans vos futurs projets !

henricles 15/02/2014 13:45

Merci beaucoup ! Vous voilà revenue et c'est un plaisir !

henricles 15/02/2014 13:44

Merci !

Patricia (carpediem) 15/02/2014 13:13

J'ai apprécié ces quelques minutes de lecture puis de réflexion.. tout à fait d'accord avec vous !