Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique et culturel de henricles

Le blog politique et culturel de henricles

C'est le blog de quelqu'un qui n'appartient à aucun parti politique mais qui pense que le simple citoyen peut s'emparer des questions politiques économiques et de société pour proposer ses réflexions etdonner son avis C'est également un blog littéraire et culturel où je place divers récits et oeuvres qui me concernent et ont un intérêt. notamment des récits de voyage et des tableaux d'amies peintres

Discours d'un candidat au siège de la mairie

( Commune de 250 000 h.)

Aujourd’hui, chers concitoyens, dans cette troisième rencontre à l’occasion de ma campagne électorale pour les municipales je voudrais vous entretenir d’un sujet habituellement traité de façon hypocrite ou démagogique : la présence en France et sur le territoire de notre commune de nombreux étrangers et notamment de ceux qui viennent du Maghreb, de Turquie ou de Roumanie, les « Arabes » et Musulmans et les « Roms » comme on dit !

Oui, il y a chez nous quelques milliers d’habitants originaires d’Afrique du Nord, et de Turquie, étrangers ou français, le plus souvent de religion musulmane. La plupart travaillent, dans des professions modestes ou non, du bâtiment, du nettoyage et en usine ; leurs épouses lorsqu’elles ne restent pas à la maison comme mères de familles, sont souvent femmes de ménage ou agents de services en hôpital ou clinique. Hélas, la montée du chômage, la multiplication des contrats de travail précaires ou à temps partiel, touchent particulièrement ces populations, les premières licenciées, les dernières embauchées ! Ils sont donc nombreux à subir le chômage. Pèsent sur ces concitoyens, et le poids des préjugés et discriminations, et l’atmosphère antimusulmane qui s’est développée depuis la montée du terrorisme et le développement d’un Islamisme intégriste et fanatique. Pèsent sur eux, aussi, les conséquences d’un renouveau religieux ou identitaire musulman qui se marque par l’affichage d’une appartenance religieuse par des voiles, barbes ou habits qui semblent manifester, en forme de provocation, une opposition délibérée à notre genre de vie occidental. Pèsent sur eux, il faut le reconnaître, les actes et comportements d’une minorité de leurs adolescents ou jeunes adultes qui, faute de réussir à s’intégrer normalement, croient trouver des solutions, dans les petits ou gros trafics, la délinquance, parfois la violence : ce que par euphémisme on appelle « incivismes » mais qui empoisonnent la vie de ceux qui en sont les victimes ! Pèsent enfin sur eux, dans un pays où nous revendiquons et cherchons à faire progresser l’égalité complète entre femmes et hommes, des traditions archaïques, qui masquent sous de faux prétextes religieux, la domination multiséculaire des hommes, des mâles, sur des femmes maintenues assujetties depuis des siècles !

Tout cela conduit certains partis, certains candidats à chercher à répandre une atmosphère de crainte à l’égard des Musulmans, un rejet de cette catégorie de population. On généralise et se sert de quelques actes de délinquance pour jeter l’opprobre sur toutes ces familles. On se sert d’attentats ou de guerre en Afghanistan ou en Syrie pour laisser croire que toutes les femmes voilées ou hommes barbus seraient de la graine de terroristes. On ne voit que les chômeurs et les allocataires du R.s.a. et on ne voit pas que la majorité de nos concitoyens algériens, marocains, tunisiens, turcs ou français musulmans, travaillent, gagnent leur vie et contribuent comme tout un chacun à la prospérité !

Je voudrais insister auprès de vous mes chers concitoyens : plus de 90 % des musulmans qui vivent sur le territoire de notre commune et dans notre pays, condamnent le terrorisme, désapprouvent les violences exercées au nom de la religion, respectent les lois de la République et, s’ils sont croyants, pratiquent leur religion dans la discrétion et le respect de la laïcité.

La présence en France de nombreuses personnes originaires d’Afrique du Nord est une des conséquences de la colonisation de leurs terres qui a duré des décennies ! C’est une des conséquences d’une colonisation qui a, créé des liens étroits entre les populations maghrébines et notre langue, notre culture, notre pays. Il y a des dizaines et des dizaines d’années que vivent en France, « sans bruit » des Nord-Africains, comme on disait autrefois : leur présence, leurs traditions, leurs mœurs n’ont jamais posé de problème.

Par pitié, n’écoutons pas les démagogues, les semeurs de troubles, ceux qui surfent sur les peurs, les inquiétudes, les préjugés et cherchent à nous persuader que les Musulmans, les Arabes, les Maghrébins, les Turcs seraient une menace pour notre sécurité, nos emplois, seraient des profiteurs et fraudeurs de nos allocations diverses. Que parmi eux, il y ait des fraudeurs et profiteurs, qui le nierait ? Mais n’y en aurait-il que parmi eux ?

Que parmi eux il y ait des adeptes d’un Islam intégriste qui cherche à dresser les Musulmans contre la France et l’Occident ? Qui le niera ?

Plus nous craindrons, mépriserons ces catégories de population, plus nous les stigmatiserons, plus difficile sera l’intégration de la minorité de ceux des leurs qui sont en rupture avec notre société.

Au contraire, si nous sommes respectueux, accueillants, si chacune et chacun d’entre nous se souvient qu’elle ou il a peut-être eu un père, un grand-père ou un ancêtre italien, espagnol, maltais, polonais ou portugais, qui ont été, eux aussi des « étrangers, des immigrés », alors, la cohabitation sera plus harmonieuse, la solidarité mieux manifestée.

Et n’oublions jamais que des milliers de Nord-Africains ont été mobilisés pour les grandes guerres du XX° siècle. Ils ne demandaient rien. On les a envoyés sur le front, dans les tranchées et combien sont « morts pour la France » ? Ce sont leurs enfants et petits-enfants, leurs descendants qui sont là aujourd’hui.

Face aux pulsions de discrimination, parfois hélas de haine, pensons au troisième terme de notre devise nationale, le meilleur ciment de notre cohésion sociale : Fraternité

Pensons-y aussi aujourd’hui pour cette autre catégorie de gens qui est dans le viseur des semeurs de haine. Vous les rencontrez, ces femmes chargées d’enfants, ces hommes sombres aux habits élimés, qui poussent de vieux caddies déglingués, qui mendient aux portes de boulangeries ou sur le parvis d’églises. Vous les voyez errer à la recherche de poubelles ou des restes à glaner sur les places de marchés : ce sont les Roms. Bohémiens, gitans, tziganes, romanichels dites comme vous voulez !

La municipalité en place depuis 6 ans, n’a presque rien fait pour les aider à se stabiliser. Ils sont allés d’expulsions en expulsions, d’errance en errance sans trouver de havre. Dans le froid et le vent, sous la pluie ils ont cherché des abris précaires pour vivre, garages, sans eau ni toilettes, vieux immeubles abandonnés sans le moindre confort. Et de temps en temps la police arrive et les met dehors, les chasse ; certains sont renvoyés en Roumanie d’où ils viennent, la plupart cherchent et trouvent un autre lieu où se poser et tenter de survivre jusqu’à la prochaine expulsion.

Heureusement, c’est l’honneur de notre ville, quelques associations se préoccupent de leur sort, composées de gens qui n’acceptent pas qu’à notre époque, dans notre pays, le 5° ou 6° pays le plus riche du monde, des hommes, des femmes, des enfants connaissent le froid, la faim, l’errance sans fin.

Il est de mon devoir, de ma responsabilité, puisque je sollicite vos suffrages, de vous parler le plus clairement possible au sujet de ces populations.

Non ! les Roms ne sont pas des voleurs. Non ! les Roms ne sont pas des trafiquants d’enfants. Non les Roms ne sont pas des nomades qui ne voudraient pas se stabiliser. Non les Roms ne refusent pas de travailler pour gagner leur vie. Non ! Les Roms ne sont pas des gens toujours sales et sans hygiène !

Oui, il existe des gangs roumains auxquels participent des Roms. Oui, il existe des Roms qui trafiquent avec les enfants et qui leur apprennent à voler. Oui, il y a des réseaux de prostitutions d’enfants Roms !

C’est horrible, c’est vrai ! Mais dites-moi, chers concitoyens, malheureusement toute communauté humaine, qu’elle soit française, italienne, espagnole, anglaise ou roumaine, porte en son sein un certain pourcentage de voleurs, bandits et délinquants. Il n’y a chez les Roms parce qu’ils sont Roms, aucune propension à être des délinquants ou des voleurs. Seulement il est vrai que les populations discriminées, rejetées, méprisées, sont un terreau où apparaitront, plus souvent que dans d’autres, des groupes de gens qui chercheront en dehors de la Loi les moyens de vivre que la société leur refuse !

Nos dirigeants, élus, ont, à tort ou à raison, signé des traités qui ont admis certains pays dans l’Union européenne. Ces traités s’imposent et menteurs, menteurs cyniques sont les politiciens qui disent qu’on peut les dénoncer ! En conséquence, les Roms de Roumanie comme de Hongrie ou Bulgarie, sont des citoyens européens comme vous et moi. Ils ont le droit de venir en France. Légalement. Et depuis janvier 2014, d’y chercher du travail donc d’y élire domicile pendant 6 mois et au-delà s’ils travaillent ou prouvent qu’ils cherchent activement un emploi.

C’est ainsi. Vous comprenez alors chers concitoyens, combien est absurde une politique qui les expulse et renvoie chez eux sous divers prétextes. Un Rom expulsé a le droit de revenir en France comme il veut sauf, bien sûr, s’il a été condamné par un tribunal !

Laissons-là les préjugés, les généralisations abusives par lesquelles on juge des populations entières. A propos des Roms, c’est ce qu’ont fait les Nazis pendant la dernière guerre : ils ont exterminé dans des camps, avec chambres à gaz, des milliers de Roms uniquement parce qu’ils étaient Roms ! Je vous en conjure, ne mettons pas si peu que ce soit nos pas sur ce chemin, sur ces traces monstrueuses.

Si je suis élu maire, je m’engage à chercher avec vous, oui, au vu et au su de vous tous, les moyens pour que les populations roms, comme toutes les autres, rencontrent sur notre commune, des conditions de vie dignes : que ces hommes, ces femmes et ces enfants puissent vivre dans la dignité et avec le confort minimum qu’exigent, les « droits de l’homme » !

Ce sera difficile : il n’y a pas de raison que les Roms soient prioritaires par rapport à tant d’autres de nos concitoyens qui vivent des situations précaires. Et ils doivent respecter les lois de la République, comme les autres. C’est sûr et comptez sur moi pour y veiller. Mais je sais que l’Union européenne a voté des crédits pour l’intégration de ces populations trop souvent condamnées à une errance misérable. J’irai chercher ces crédits, je harcèlerai les pouvoirs publics, j’irai jusqu’à Bruxelles, jusqu’à Bucarest, en Roumanie s’il le faut et je vous rendrai compte régulièrement des résultats

Et j’ai confiance : je sais que je ne ferai pas appel en vain à votre sens de la dignité humaine. Vous n’accorderez pas vos voix aux prêcheurs de haine et de rejet, à ceux qui désignent des boucs émissaires de nos difficultés. Celles-ci proviennent surtout d’une petite minorité de financiers et autres dirigeants âpres au gain et insatiables qui ont réussi à mettre à leur service des politiciens démagogues et sans courage. Elles proviennent aussi de ces majorités silencieuses qui s’accommodent facilement de la précarité et de la pauvreté des autres pourvu qu’elles y échappent elles-mêmes et qui s’accrochent fermement à leurs avantages acquis sans se soucier de ceux qui ne réussissent pas à monter dans le train de notre prospérité collective

J’ai confiance : ensemble nous nous efforcerons de faire progresser sur ce territoire de notre commune, la liberté, l’égalité et nous n’oublierons pas la fraternité.

Ovation du public au candidat et applaudissements nourris !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monie 21/01/2014 16:33

Je mêle bien volontiers mes applaudissements à ceux du public venu en nombre écouter le candidat. Bravo au bloggueur pour son artifice convaincant. Ah ! si tous les prétendants aux prochaines municipales avaient cette détermination, cette clarté de vue, cette honnêteté pour secouer nos concitoyens ! Car toi, tu ne te contentes pas de beaux discours. On sait combien tes actes précèdent et suivent tes paroles !!

henricles 23/01/2014 22:32

Quel bonheur de lire un tel commentaire !
Beijoes
Henri